Ghislaine Kalman, la femme sage de la Goutte d’Or

D’un père hongrois et d’une mère française, Ghislaine Kalman est née dans un camp de réfugiés en Allemagne suite à la Seconde Guerre Mondiale. Révolutionnaire dès son adolescence, Ghislaine incarne les idéaux de son époque en s’engageant activement dans la révolte de mai 68.

Suite à la naissance de sa fille, elle décide de reprendre ses études pour devenir sage-femme. Au sein du service de protection maternelle et infantile, Ghislaine Kalman a longtemps préféré exercer dans ce qu’il est convenu d’appeler « les quartiers difficiles » de Paris, notamment à la Goutte d’Or.

Cette femme élégante au carré court et à la frange bien taillée s’est impliquée pendant plus de vingt ans aux services de ces femmes, dans ce monde si proche géographiquement mais si lointain socialement du Paris libertaire. Durant ces années, elle œuvre pour l’accès à la contraception, le droit à l’IVG et contre l’excision.

Aujourd’hui, bien que Ghislaine se revendique bel et bien féministe, elle ne se reconnaît guère dans les luttes menées par les féministes actuelles et déplore l’ignorance pour ces femmes des quartiers. 

Ghislaine Kalman, Femmes des Quartiers

« J’ai perçu, à travers la violence et l’oppression subies par ces femmes, le rejet des valeurs portées sur notre société, valeurs qui s’incarnent de façon éclatante et pour certains insupportables, dans la liberté des femmes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s